Info

Conjugaison française avancée

Conjugaison française avancée



We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

La conjugaison fait référence aux cinq inflexions possibles d'un verbe: Personne, Nombre, Humeur, Temps et Voix. Une fois que vous avez choisi chacune de ces cinq options, vous obtenez une conjugaison ou une inflexion. Par exemple:
Verbe - parler
Personne - première personne
Nombre - singulier
Humeur - indicative
Temps présent
Voice - active
= je parle
Verbe - aller
Personne - troisième personne
Nombre - pluriel
Humeur - subjonctif
Temps présent
Voice - active
= qu'ils ontillent
Lors de la conjugaison d'un verbe français, les premières choses à déterminer sont le temps et l'humeur, qui fonctionnent main dans la main. Toutes les ambiances ont au moins deux temps (présent et passé) parmi les 8 possibles (seul l'indicatif les a tous). La chronologie des verbes répertorie les ambiances horizontalement et les tensions verticalement.
L'indicatif est l'humeur la plus commune et n'est normalement pas indiqué. Quand vous parlez de la passé composé, l’imparfait ou le présent, par exemple, vous voulez dire "de l’humeur indicative". Ce n'est qu'avec d'autres ambiances comme le subjonctif et conditionnel que l'ambiance est explicitement énoncée.
Toutes les ambiances ont un temps présent, ce qui, encore une fois, n’est pas explicité sauf dans l’indicatif et le participe (les parenthèses indiquent ce qui est normalement non dit):

  • indicatif présent)
  • (présent) conditionnel
  • (subjonctif présent
  • (Présent impératif
  • infinitif (présent)
  • participe présent

Ainsi, par exemple, l'imparfait (indicatif) et l'imparfait du subjonctif sont deux ambiances différentes du même temps. D'autre part, le conditionnel (présent) et le conditionnel passé sont deux temps différents du même état d'esprit.

La chronologie du verbe peut vous aider à comprendre cela, car elle aligne les humeurs et les temps afin que vous puissiez voir comment ils s'emboîtent. Axe X + Axe Y = forme verbale et base des conjugaisons individuelles.

Voilà - Maintenant que vous comprenez les bases de la conjugaison des verbes français, étudiez les leçons sur les temps et les humeurs individuels (liés depuis la timeline du verbe) pour en savoir plus ou visitez mon glossaire de grammaire française.

Sujets difficiles

Lorsque vous comprenez les pronoms, les temps, les humeurs et comment conjuguer les verbes français, vous êtes en pleine forme. Il existe cependant des sujets grammaticaux qui rendent la conjugaison un peu plus difficile.

Plusieurs sujets

Lorsque vous avez plus d'un sujet, vous devez déterminer quels pronoms sujets remplaceraient ce groupe, puis conjuguer le verbe en conséquence. Par exemple,toi et moi serait remplacé parnouscomme le feraitDavid et moiToi et lui etMichel et toi serait remplacé parvousLui et elle ouMarc et Anne serait remplacé parils. Le truc est de faire ce remplacement dans votre tête sans le dire à voix haute, comme indiqué par (parenthèses):
   Toi et moi
Vous et moi pouvons le faire
   Paul, Marie et moi (nous) mangeons
Paul, Marie et moi mangeons
   Toi et elle (vous) êtes en retard
Elle et toi êtes en retard
   Sophie et toi (vous) devez partir
Sophie et toi devez partir
   Luc et sa femme sont arrivés
Luc et sa femme sont arrivés
   Lui et elle (ils) lisent beaucoup
Lui et elle lis beaucoup

Sujet + pronom d'objet

Dans une construction avec un pronom d'objet, généralementnous ouvous, il y a parfois une tendance à conjuguer le verbe en fonction de celui-ci plutôt que du pronom sujet, car l'objet précède directement le verbe. Bien que ceci soit une erreur d'insouciance verbale plutôt qu'un manque de compréhension, il est inclus ici à titre de rappel.
   Je vous ai donné la liste
Je vous ai donné la liste
xx Je vous ai donné la liste xx
   Vous nous avez menti
Vous nous avez menti
xx Vous nous avons menti xx

C'est… qui

La construction c'est + accentué pronom +qui donne à de nombreuses personnes, y compris parfois de langue maternelle française, l’usage de la conjugaison à la troisième personne du verbe en raison dequi. Mais c'est inexact. en fait, la conjugaison doit être en accord avec le pronom.
   C'est moi qui ai gagné
C'est moi qui a gagné
xx C'est moi qui a gagné xx
   C'est vous qui avez tort
C'est toi qui a tort
xx C'est vous qui a un délit xx
   C'est nous qui allons le faire
Nous sommes ceux qui vont le faire
xx C'est nous qui va le faire xx

Pronom + qui

Semblable à lac'est… qui la construction est un sujet ou un pronom démonstratif +qui. Encore une fois, lequi donne envie aux gens d'utiliser la troisième personne du singulier, mais encore une fois, la conjugaison doit être en accord avec le pronom.
   Vous qui avez manipulé à partir de
Ceux d'entre vous qui ont mangé peuvent partir
xx
   Ceux qui veulent aider doivent me voir
Ceux qui veulent aider ont besoin de me voir
xx Ceux qui veulent aider doivent me voir xx
   Je cherche celles qui étudient
Je cherche ceux qui étudient
xx Je cherche ceux qui étudie xx

Sujets collectifs

Les sujets collectifs peuvent prendre la troisième personne du singulier ou du pluriel:

   Un tas de fleurs sont mortes
Un bouquet de fleurs est mort
   Un grand nombre de livres ont disparu
Un grand nombre de livres ont disparu

Adverbes de Quantité

Les adverbes de quantité prennent la troisième personne du singulier ou du pluriel, en fonction du numéro du nom qui suit:

   Beaucoup d'étudiants sont arrivés
Beaucoup d'étudiants sont arrivés
   Peu de pluie est tombée
Peu de pluie est tombé
   Combien de livres et a-t-il?
Combien y a-t-il de livres ici?
Voir aussi "… d'entre ..." ci-dessous.

Pronoms indéfinis

Les pronoms indéfinis prennent toujours une conjugaison à la troisième personne (singulier ou pluriel, selon le numéro du pronom).
   La plupart a décidé
La plupart ont décidé
   Plusieurs sont perdus
Beaucoup sont perdus
   Tout le monde est là
Tout le monde est là
Voir aussi "… d'entre…"

… D'entre…

Lorsqu'un adverbe de quantité ou de pronom indéfini est suivi deentre + pronom personnel, de nombreux francophones non natifs (y compris moi-même) veulent conjuguer le verbe en fonction du pronom personnel. Mais ceci est incorrect - dans cette construction, le verbe doit être conjugué pour être en accord avec ce qui précèdeentre, pas ce qui vient après.
   Certains d'entre vous ont oublié
Certains d'entre vous ont oublié
xx Certains d'entre vous avez oublié xx
   Beaucoup d'entre nous sommes en retard
Beaucoup d'entre nous sont en retard
xx Beaucoup d'entre nous sommes en retard xx
   Chacun d'entre vous peut faire
Chacun de vous peut le faire
xx